Actualités

IMG_5890webIMG_5891webIMG_2144 sculpture en chêne 2015

  • Exposition à Carrare , Galleria Marmore 24.07.2017

    IMG_5890web20232042_374808252935198_3534398591343178535_oIMG_5892web

  • going-underground 03.07.2017
  • ma vie sculptée 20.03.2012

    à partir du 26 mars 2012 chez www.ultimomondo.lu

    no images were found

  • Famille Douglas 10.02.2010

    no images were found

  • Salon 2009 du Cal 21.09.2009

    under cover

    Gruppenbild mit Dame

    Installation au salon 2009

    Title: Salon 2009 du Cal
    Location: CARREROTONDES (anciens Ateliers Paul-Würth)
    Start Date: 2009-11-13
    End Date: 2009-12-06

  • Prix du jury de Hettange-Grande 11.05.2009

    Marie-Josée Kerschen a participé à la 26ème Rencontre internationale de la sculpture d’Hettange-Grande en Lorraine et s’y est vue attribuer le prix du jury le 2 mai 2009.

  • 7up for Peace 20.09.2008

    Beitrag zur Friddensstrooss. Bauschelt, beim Kierfecht: “7up for Peace”, Skulptur aus Holz (Eech), Héicht 1,46 – 2,41 m, 2007

  • Poésie en bois 20.09.2008

    La «Poésie en bois» est le nom de l’exposition des sculptures en bois de 1997: une célébration des secrètes correspondances qui font la magie de l’art. Renouant avec une matière dont l’artiste excelle à conjuguer tout à la fois la douceur et la force, elle en allie l’expressivité aux qualités de la parole poétique – association audacieuse et rare que celle de la nécessaire pesanteur de la sculpture avec les mots. Les corps sculptés sont investis de poèmes (par W. Bouter, L. Hoffmann, A. Koltz, I. Muller, Li Po, J. Portante, I. Ritsos, A. Simoncini, M. Thoma et G. Wagner) auxquels ils insufflent à leur tour, dans un échange subtil, la poésie de leur matière, de leur couleur et de leurs formes. Souples, parfois plus strictes, ils lancent leur silhouettes longilignes dans l’espace et dessinent des êtres où se noue la rencontre de la terre avec l’air et de la matière avec l’esprit. Ce difficile dialogue, dans lesquels les différentes formes d’expression parviennent à s’harmoniser, dévoile une conception élargie de la sculpture. Les recherches formelles deviennent quête spirituelle, que Marie-Josée Kerschen poursuit également dans la série «Gods under Arrest», pièces de grands formats où les textes ont disparu pour laisser place à la libre expression des formes et des volumes, et où l’élégante stylisation des plus petites pièces s’efface devant une étonnante puissance intérieure.